Livres

Le Calendrier de l’Après : et si on basculait dans la dystopie ?

Cette année, la période de l’Avant a été particulièrement généreuse : on n’a pas eu droit à un mais deux calendriers exceptionnels. Tout d’abord celui de ma maison de thé préférée, Tekoe, qui m’a fait découvrir plein de saveurs et qui m’a gardée au chaud pendant ces froides soirées de décembre. Ensuite, et c’est le sujet de cet article, Le Calendrier de l’Après, offert par Nicolas Feuz.