Films

Promising Young Woman : un thriller malaisant et diaboliquement efficace

Ce mois de mai rime avec retour dans les salles de cinéma (enfin !). Ça tombe bien puisque la météo est toute pourrie. Et il n’a pas fallu longtemps pour que je me prenne ma première belle baffe cinématographique de 2021. J’ai nommé, ladies and gentlemen, Promising Young Woman (Emerald Fennell, 2020).

Cassie (Carey Mulligan) n’a qu’un seul but dans la vie : venger son amie Nina qui a été violée alors qu’elle était ivre. Alors depuis des années, chaque semaine, elle va dans un bar, fait semblant d’être aux portes de l’inconscience et attend qu’un nice guy l’aborde et lui propose de la ramener. Bien entendu, à chaque fois, le taxi passe « par hasard » vers l’appartement du type qui propose naturellement à Cassie de monter boire un dernier verre. Ce qu’elle accepte. Mais dès que l’homme va trop loin, Cassie se révèle et lui fait comprendre qu’il est tout sauf un nice guy.

Un Oscar pour une bonne raison

Avec des prémisses pareilles, le film aurait très facilement pu prendre la route de la psychopathe et tueuse en série qui, sous ses traits de jolie fille blonde et innocente, tue tous les hommes malveillants la croisent. Mais Emerald Fennell a évité ce piège et propose quelque chose de bien plus fin, plus subtil, plus psychologique. Ce qui fait peur chez Cassie, c’est justement qu’elle est diabolique mais pas violente. Elle est déterminée et ne se soucie pas de ce qui pourrait lui arriver.

Ces prémisses pourraient aussi laisser penser que le film joue sur la répétition pendant deux heures. Après la deuxième scène de leurre, qui est suivie d’un petit moment à vide, ça semble presque se confirmer. Mais est-ce qu’il aurait vraiment gagné l’Oscar du meilleur scénario original si c’était le cas ? Certainement pas. Non, Promising Young Woman est un film fait de rebondissements. Au bout d’une heure, on croit que c’est déjà la fin et que ça va se clôturer sur un happy ending tout pourri et – bam ! – pas du tout. On pense que Cassie va reprendre sa vie en main, au contraire ! On se dit qu’elle ne peut pas aller plus loin dans sa démarche, tu parles ! Et puis, parfois, on pense qu’il va y avoir un rebondissement, mais Fennell nous le refuse (🚨 Attention spoiler) et on se retrouve avec une scène d’étouffement terriblement dramatique par sa longueur. (🚨 fin du spoiler)

Résultat, le film vous tient en haleine pendant presque deux heures.

Quelle femme !

Même si c’est majoritairement le scénario ou le film dans son ensemble qui a été primé lors des grandes cérémonies du 7e art, Carey Mulligan a aussi sa part de mérite dans la réussite du film. Sa performance est incroyable ! J’ai adoré la manière dont elle incarne les multiples facettes du personnage de Cassie, comment elle passe de la serveuse dans un petit café à la femme presque fatale dans les bars. Avec ces innombrables changements de looks, on peine parfois à la reconnaître et c’est vraiment comme si elle jouait plusieurs personnages dans le même film.

D’ailleurs, parlons-en de ce personnage. Quelle femme forte ! Dans la séquence d’ouverture, par exemple, on la voit rentrer chez elle à pied, au petit matin, avec ses chaussures dans une main et un hot dog dégoulinant dans l’autre et se faire aborder par des ouvriers. La façon dont elle retourne la situation, comment elle les met, eux ,dans une position inconfortable en les fixant sans rien dire, c’est vraiment inspirant. C’est probablement une des scènes qui m’a le plus marquée. On est bien sûr dans de la fiction, mais je pense que n’importe quelle femme aimerait avoir le pouvoir (le courage ?) de faire ça dans la vraie vie. Et en même temps, on la voit aussi craquer et on se rend compte à quel point c’est dur et usant d’être cette femme forte.

Trop ou pas assez ancré dans la réalité ?

Promising Young Woman ne fait néanmoins pas l’unanimité dans la critique. On pointe souvent le fait que le stratagème de Cassie dans les bars n’est probablement pas réaliste, qu’elle a sûrement dû avoir de (très) mauvaises expériences. C’est vrai, mais d’un autre côté, elle est tellement anéantie psychologiquement par ce qui est arrivé à son amie que, à mon avis, elle s’en fiche. La preuve, dans la deuxième scène, elle dit à l’homme « au moins tu m’as réveillée avant de mettre tes doigts à l’intérieur de moi ». On est d’accord qu’une personne « normale » n’irait pas jusque-là, mais Cassie est à la frontière de la psychopathie. Donc pour moi, ça se tient.

J’ai toutefois une réserve en termes de crédibilité dans le scénario. (🚨 Attention spoiler) En effet, j’ai eu un peu de mal à croire à l’histoire de la vidéo du viol qui réapparaît comme par magie et que tout le monde avait oubliée. Déjà, elle est sensée avoir fait le tour du campus donc tout le monde l’aurait vue, sauf Cassie. Je veux bien qu’on ne la lui ait pas envoyée, mais le fait qu’elle ne suppose même pas son existence me paraît improbable. Ensuite, j’ai eu l’impression que ça arrive là comme une bombe, mais ça sort tellement de nulle part que le rebondissement n’est pas efficace et on dirait que Fennell a ajouté ça pour faire avancer l’histoire, sans se soucier d’une quelconque cohérence. (🚨 fin du spoiler)

Mais mis à part ça, Promising Young Woman est un film tristement réaliste. Ces hommes, mais aussi ces femmes qui se protègent, qui culpabilisent les victimes d’agressions sexuelles, qui minimisent les faits, on en croise tous les jours dans la vraie vie. Ici, tout est simplement décuplé notamment par l’usage du gros plan. Promising Young Woman est choquant par son réalisme, c’est un film qui fait réfléchir, à la frontière entre pessimisme et optimisme. Un film à voir absolument et qui reste imprimé sur la rétine bien des jours après la projection.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s