Livres

Juste avant de mourir : voyage dans le Dartmoor et ses légendes

Au cœur du Dartmoor, un danger guette, mais lequel ? Suite à un accident qui a failli lui coûter la vie, Kath a perdu une semaine de souvenirs. Son entourage semble lui cacher des choses et, pour couronner le tout, des pierres censées éloigner le mal sont disséminées un peu partout. Avec Juste avant de mourir (Presses de la Cité, 2019), S. K. Tremayne nous offre une histoire angoissante dans un décor parfait : la lande.

Des bases solides

S’il y a bien un élément qui a le pouvoir paradoxal d’attirer instantanément mon attention et de rendre un thriller 10x plus flippant, c’est la présence d’enfants. D’autant plus s’ils sont bizarres ou que leurs propres parents pensent qu’ils sont fous. Dès la première description de Lyla Redway, avec son rictus qui lui sert maladroitement de sourire, j’ai senti que cette lecture allait me plaire. 

S’ajoute ensuite l’environnement dans lequel nous plonge Tremayne : le Dartmoor. Si, comme moi, vous ne connaissez pas du tout cette région, ça vaut la peine d’aller faire une recherche rapide sur le net pour voir l’ambiance et les légendes locales afin de bien saisir ce qui se passe dans le livre. J’ai adoré comment le folklore, les histoires de grand-mères et la croyance en la sorcellerie se mêlent au thriller. Surtout avec ces pierres trouées, des pierres de sorcières, que Kath voit un peu partout et que sa fille se met à collectionner. C’est tellement mystérieux, peut-être même encore plus quand on ne connaît pas la culture locale.

D’ailleurs, le doute plane quant au genre. On se demande si on est vraiment dans un thriller ou si on ne va pas basculer dans le fantastique, entre rêve et réalité, ou même dans la fantasy.  Ça rend la lecture encore plus stressante ! 

Tremayne vous fera perdre la mémoire

Quand un personnage a des problèmes de mémoire, ça offre de supers opportunités au niveau de l’écriture. Dans Juste avant de mourir la quantité d’informations donnée au lecteur.trice est très bien gérée par Tremayne. La majeure partie du temps, les chapitres sont écrits à la première personne, on est donc la tête de Kath. Par conséquent, on souffre, comme elle, d’amnésie. On ne sait pas ce qu’elle a vécu la semaine avant son accident. Mais par moments, hop, on passe à la troisième personne et on a le point de vue d’un autre personnage. On découvre toutes les facettes des événements au compte-gouttes, ce qui rend les prédictions sur le déroulement des événements et sur les personnages impliqués fragiles, mais excitantes. Et on se retrouve avec des scènes de mini rebondissement, comme celle de “l’interrogatoire-séance psy” des chapitres 8 et 9, stressantes au possible.

En plus, il n’y a pas que Kath qui est dans le flou. Et quand d’autres personnages commencent à douter, on se dit qu’il y a peut-être véritablement une force surnaturelle qui joue avec eux. 

Et si la fin était différente ?

La seule réserve que je peux éventuellement avoir (mais là, je cherche vraiment la petite bête), c’est sur l’identité de “l’homme sur la lande”. Je vous l’accorde, des indices sont éparpillés un peu partout et avec un peu d’imagination et d’attention, on pourrait deviner en gros de qui il s’agit. (🚨 Attention spoiler) Mais je me demande si ça n’aurait pas eu plus d’impact si ce n’était pas un personnage sorti de nulle part. Si c’était vraiment quelqu’un de l’entourage de Kath. Quelque chose dans l’idée « vous pensiez avoir innocenté tout le monde mais non ! » Sur le moment, j’ai trouvé que Tremayne avait pris la voie facile en faisant apparaître ce nouveau personnage. (🚨 fin du spoiler) Pourtant, vu l’écriture que j’ai découverte avec Juste avant de mourir, je suis certaine que l’auteur a les capacités de créer un puzzle plus complexe.

Je vous rassure, ce n’est qu’un léger bémol et ça ne gâche quand même pas tout ce qui vient avant. Juste avant de mourir reste pour moi une incroyable découverte que je ne peux que conseiller !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s